Sciència.cat DB

Benvinguts a Sciència.cat DB, la base de dades de la ciència i la tècnica en català a l'Edat Mitjana i el Renaixement.

Què és Sciència.cat DB | Catàleg d'obres | Sigles | Com citar
Id Sciència.cat DB

Obres | Manuscrits | Impresos | Documents | Persones | Bibliografia | Vocabulari

Sciència.cat DB bib6725 (24 / agost / 2019)

Darrera modificació: 2009-09-09

Ausécache, Mireille, "Manuscrits d’antidotaires médiévaux: quelques exemples du fonds latin de la Bibliothèque nationale de France", Médiévales: Langue, Textes, Histoire, 52 [=Le livre de science, du copiste à l'imprimeur, ed. L. Moulinier-Brogi - N. Weill-Parot] (2007), 55-74.

Resum
Les antidotaires, recueils de médicaments composés, sont de précieux témoins de l’évolution de la médecine médiévale, évolution marquée par le tournant des xie-xiie siècles, sous l’influence de Salerne. Généralement inédits, leur étude passe par l’examen des témoins manuscrits qui les conservent, tâche souvent rendue difficile par l’imprécision de la plupart des catalogues de bibliothèques et le faible nombre de répertoires spécialisés. Le fonds de la Bibliothèque nationale de France est riche en manuscrits médicaux contenant des antidotaires. Le type de recueil dans lequel ils figurent, les éventuelles traces d’utilisateurs ou de possesseurs sont autant d’indications sur la place occupée par ces textes dans la pratique médicale au Moyen Âge. L’étude porte principalement sur quatre antidotaires, trois ouvrages portant la marque de Salerne : l’Antidotarius magnus, le Liber iste attribué à Platearius, l’Antidotarius Nicolai et un recueil très différent des précédents, le Pomum ambre.
Matèries
Medicina - Farmacologia
Manuscrits
Llatí
URL
http:/​/​medievales.revues.org/​document2283.html